Adsense LeaderBoard

jeudi 31 janvier 2008

Geographie desert atlas du Maroc

Le Maroc est situé à l'extrême Ouest de l'Afrique du Nord, avec comme pays limitrophes l'Algérie à l'Est et la Mauritanie au Sud/Sud-Est. Il est bordé par l'Océan Atlantique à l'Ouest et la Mer Méditerranée au Nord.

Les Montagnes :Elles occupent un tiers du territoire marocain. Avec quatre principales chaînes de montagnes. Au Nord, faisant face à l'Espagne, les montagnes ou djebel du Rif bordent la mer Méditerranée. Le plus haut sommet du Rif atteint 2456 m. Il s’agit du djebel Tidighine. A l’ouest du Rif, on rencontre des sapins, des pins, des cèdres, etc. De l'autre côté, il y pousse des steppes arides et des maquis.


Le Moyen Atlas : La plus nordique des trois majestueuses chaînes, située à l’Est de Fès, avec un sommet à 3340 mètres. Sur ces montagnes, on y retrouve surtout des fleurs, des forêts de chênes et de cèdres et plusieurs cours d'eau ou oueds.


Le Haut Atlas : Il abrite les plus hauts sommets de l’Afrique du nord, puisqu’une dizaine de ces montagnes culminent à plus de 4000 mètres. Parmi ces montagnes, se trouve la vallée de roses où il y naît, à chaque année des milliers de roses colorées, mais aussi une région de palmiers dattiers (Tafilalet) s'y trouve. Par ailleurs, on peut voir des oasis à Tamtattouchte et à Fuguig.


L'Anti Atlas : Il possède des montagnes plus basses. Située au du sud du pays, il s’agit d’une chaîne très aride. On y trouve des arganiers dont les fruits sont appelés argans. Leur noyau permet de produire une huile odorante.


Les Plaines :Le côté Atlantique abrite les nombreuses villes impériales mais également des plaines magnifiques où l’on cultive les céréales, les raisins, les olives, le riz ou encore la canne à sucre. Souvent étendues, elles vont des montagnes du Rif au Moyen Atlas.


Les Plages :Le Maroc n’en manque pas puisque ses plages de sable fin attirent des milliers de touristes chaque année. En partant du nord et au bord de la Méditerranée, le Croissant rifain est le nom donné à une plage située à l'Est de Tétouan, caractérisée par l'alternance des montagnes du Rif et la mer. Plus à l’Est, la baie Al Hoceima offre une superbe plage surnommée la Perle bleue. Du côté de l'Atlantique, les plages sont encore plus nombreuses. La pêche est d’ailleurs une activité économique capitale au Maroc, générant des milliers d'emplois.


Le Désert :Le Sud Marocain fascine et envoûte. Dans le Sahara, certaines dunes peuvent atteindre 200 mètres de hauteur. Le pays dispose d'un désert riche et varié: oasis et palmeraies verdoyantes, plateaux arides et caillouteux, dunes de sable magiques, kasbahs et ksours fortifiés. La randonnée en chameau, le trekking le voyage en 4X4 avec bivouac dans les dunes pour contempler le lever et le coucher du soleil constituent les activités les plus répandues.

mercredi 30 janvier 2008

Essaouira Tourisme


A l’entrée sud de la ville, se trouve un édifice en pierre de taille, érigé dans les années 70, qui est en fait une reproduction géante du sigle «Barakat Mohammed », qui fût gravé par le sultan fondateur de la ville, sur les principaux monuments et sites de la cité.

En prenant l’avenue Mohammed V, qui longe la corniche, le visiteur peut admirer une superbe vue panoramique de la baie et du port. Arrivé à porte Bab Sbaâ, premier contact avec le tissu ancien et fortifié de la ville, fondée au XVIII éme siècle, elle donne accès à l’avenue du Caire où se trouve, à droite, « Dar Souiri », ex-résidence du contrôleur Général et aussi la bâtisse qui abritait l’ancienne Banque Centrale (XIX ème siècle).


En face de ses édifices se trouvent le syndicat d’Initiative et de Tourisme ainsi qu’un ancien temple anglican qui abrite actuellement un espace culturel.Surplombant majestueusement l’Avenue Oqba Ibn Nafiaâ et les jardins du Méchouar, l’Horloge fût offerte par le Maréchal Lyautey lors de sa visite à Essaouira au début du siècle.Au bout des jardins du Méchouar, sur la gauche, se trouve la salle du Menzah, qui était une alcôve du sultan et qui témoigne de la présence du palais Royal, dont on peut encore voir l’une des portes.


La forêt couvre 45 % de la superficie de la province. Les arbres dont elle est composée, en particulier « le thuya » et « l'arganier » font la grandeur de la ville et sont source d'une activité artisanale pour des milliers de familles Souiri. La présence des sangliers, perdrix, lièvres et pigeons fait la joie des amateurs de chasse.


Ce ne sont pas là que quelques particularités de cette ville qui s'ajoutent. Explorez notre site essaouiratourisme pour découvrir les autres détails qui ont fait d'Essaouira un espace inégalable.

Dans ces mêmes jardins, on trouve le Square Orson Welles, l’une des percées de la muraille baptisée ainsi en 1992 en hommage au grand cinéaste américain qui tourna à Essaouira au début des années cinquante son fameux « Othello », avec lequel il remporta la palme d’Or du Festival de Cannes de 1952, sous les couleurs du Maroc.
Le port a été construit au XVIIIème siècle, lorsque le sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah décida de construire sur l’avancée rocheuse de la baie de Mogador un abri maritime.Il servit au XIX ème siècle à relier l’Afrique noire à l’Europe et à l’Amérique, et fût connu sous le nom de « Port de Tombouctou ». Au cœur de celui-ci est érigée la « porte de la Marine », construction monumentale entièrement en pierre taillée. Au fronton de celle-ci une inscription fait remonter la date de la construction à 1184 de l’Hégire (1769). On peut y lire : « louange à Dieu, la construction de cette porte est ordonnée pour la gloire du sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah par l’intermédiaire de son serviteur Ahmed ou Harron ». Au-dessus du fronton, on peut voir trois parallélogrammes centrés par des motifs floraux de chaque côté des trois croissants, symbole du Sultan fondateur de la ville, Mohamed III. Une porte mitoyenne de style manuelien permet l’accès à la Skala du port. La Skala du port est une plateforme fortifiée de 200m de long, constituée de deux ailes qui se coupent à angle droit de chaque côté de la porte de la marine. Elle est dominée dans les extrémités Est et Ouest par deux tours monumentales carrées solidement bâties en pierre et flanquées chacune de quatre tourelles. L’aile Nord-sud s’élève au dessus d’une série de locaux servant auparavant à abriter les soldats, les munitions et les réserves d’eau.

mardi 29 janvier 2008

Hotels recommandes

à partir de 150 Sofitel Marrakech
Rue Haroun Errachid - Quartier Hivernage, Marrakech
Le luxueux Sofitel Marrakech bénéficie d'une situation exceptionnelle au sein de la cité rayonnante des mille et une nuits, au pied du Haut Atlas, à proximité des remparts de la Médina et de la place...

à partir de 116 € Le Meridien N'fis
Avenue Mohammed VI, Marrakech
Le Méridien N’Fis se trouve au cœur de cinq hectares et demi de parc dans le quartier de la Ménara.



à partir de 105 € Coralia Club Palmariva Marrakech
Route De Fés Km 6 Guéliz Marrakech, Marrakech
En pleine coeur de la Palmeraie, l'un des quartiers les plus chics de la Ville Rouge, le Coralia Club Palmariva offre une architecture andalouse au coeur d'un parc de 25 hectares.


à partir de 40 € Riad Villa Wenge
N4 Derb Messfioui Rahab Medina, Marrakech
Situé deux minutes de marche de la place Djemaa El Fna, ce riad traditionnel a été récemment rénové dans un style contemporain tout en respectant les matériaux typiquement marocain Le Riad Villa.

à partir de 78 € Dar Najat
Douar Graoua, Derb Lala Chacha N° 18, Marrakech
Cet établissement équivalent 3 étoiles, situé au coeur de la médina de Marrakech à 5 minutes à pied de la place Djamaa El Fna, bénéficie d'un environnement exceptionnel.

à partir de 55 € Riad Djebel
Derb Skaya, Marrakech
A dix minutes du brouhaha de la place Jemaa El Fna... le silence...

lundi 28 janvier 2008

Preparer et organiser son voyage a Marrakech


Voyage Marrakech:
Dans les méandres de l'Internet, trouver la bonne information pour préparer son voyage a Marrakech est une véritable aventure digne des plus grands explorateurs.Ainsi entre les "sites cartivores" des webs du voyage, nous allons vous donner les meilleurs chemins, les meilleures astuces pour surfer sans perdre de temps (et d'argent).



Notre selection:

Hotel Marrakech
Hôtel ***** de renommée internationale, le Es Saadi perpétue la tradition de l'hotellerie de haut de gamme "à la française" au coeur de Marrakech. Le site présente toutes les facettes de l'hôtel et de ses multiples services en insistant tout particulièrement sur cette ambiance luxueuse et chaleureuse qu'ont su lui donner ses propriétaires français depuis plusieures générations. Une audience élevée et un taux de demande de devis en ligne très important permettent d'affirmer le succès de ce site.http://www.essaadi.com

marrakech- club marrakech
Situé dans le quartier chic de Marrakech, l'hivernage, Le Théâtro est l'adresse idéale pour ceux qui cherchent de la musique variée parfumée de House. Devenu très populaire grâce à son architecture distinguée et la performance live des DJ internationaux, Le Théâtro jouxte le célèbre casino de l'hôtel Es-Sâadi.http://www.theatromarrakech.com

Riad Marrakech
Plusieurs chambres et suites à louer dans une maison de la médina. Descriptif et tarifs.http://www.riadkarmela.com

Riad marrakech : Chambres d’Hôtes Marrakech, Location Riad marrakech
Maison d'hôtes située dans la médina. Présentation, activités possibles, tarifs.http://www.riad72.com

Location - riad marrakech - agence immobiliere marrakech immobilier
Immobilier International, vous propose un ensemble de location de charme, de la villa haut standing à la Palmeraie, au riad traditionnel en plein coeur de la Médinahttp://www.immo-maroc.com

riad marrakech
Moucharabieh : votre hébergement riad marrakech MarocRiad Marrakech Moucharabieh, une authentique maison d'hôtes située au quartier de la medina de Riad Marrakech - Riad Maroc-location riad marrakech http://www.moucharabieh-riadmarrakech.com/

Riad marrakech
- riad Dueun sejour Maroc pour vos vacances Maroc des hebergement riad Maroc de luxe, hotel Maroc - location riadhttp://www.uovo.com/riad-due/

Kempinski Hôtel Mansour Eddahbi - hotel marrakech
L’ Hôtel Mansour Eddahbi marrakech,, se situe dans le quartier de l'Hivernage, à 10 mn seulement de l’aéroport international de marrakech.http:// http://www.mansoureddahbi.com/

riad luxe marrakech- maison d'hotes marrakech... riad musk maroc
riad Marrakech luxe et maison d'hotes marrakech , riad musk est une riad de luxe et villa avec piscine, voiture service de personnel a cinq minutes des ...http:// www.riadmusk.com

samedi 26 janvier 2008

cascades Ouzoud, Oukaimeden, Ouirgane


De belles promenades champêtres d'une journée peuvent être effectuées à partir de Marrakech dans ce paradis qui tirerait son nom de "arika", c'est-à-dire "tapis", en arabe. Des itinéraires s'engagent dans la vallée de l'Ourika, où certains Marrakchis ont des résidences secondaires pour l'été, puis rejoignent la station de sports d'hiver de l'Oukaïmeden. Un autre itinéraire, en direction de Taroudant, conduit à Amzmiz. Enfin, une troisième excursion, dans la région d'Asni, emprunte le col de Tizi N'Test et la route Agadir-Ouarzazate. Sur une trentaine de Km, la route traverse la plaine du Haouz puis bifurque en direction d'Admat. Cette bourgade, aujourd'hui abandonnée, a été fondée par les berbères de la tribue Haoura, avant l'islamisation. A 3 Km plus au sud, une piste mène au Dar Caïd Ouriki, où se tient, tous les lundis, le souk le plus fréquenté de la vallée.



Les cascades d'Ouzoud (ap 80 km de Marrakech)


Ces chutes sont les plus hautes de toute l'Afrique du nord, avec un saut de plus de 110 mètre dans un paysage remarquable. C'est sur les montagnes du moyen Atlas que naît l'Oum Errbia, le fleuve le plus important du Maroc; long de 160 km, il se jette dans l'Atlantique, à Azemmour, au nord d'El Jadida. Parmi ses affluents se trouve l'oued El-Abid, auquel appartiennent les cascades d'Ouzoud. Comme pour les importantes cascades Victoria, il sera presque impossible de ne pas voir un magnifique arc-en-ciel.




L'Oukaïmeden (ap. 65 km de Marrakech)

En direction de Marrakech. Après Aghbalou, la route conduit, à 2650 m d'altitude, à l'Oukaïmeden. Cette station de sports d'hiver est dotée du télésiège le plus haut de l'afrique; il permet de monter à 3300 m d'altitude et, ainsi, de jouir, par temps clair, d'un superbe panorama. A l'entrée de la station, plusieurs rochers de grès rouge sont ornés de gravures rupestres réalisées à l'âge du bronze. Similaire aux représentations découvertes en Europe, elles confirment l'existance, dès cette époque, de communications entre les deux continents.




Ouirgane (ap. 100 km de Marrakech)
Depuis la crique de Tamaraout, l'itinéraire emprunte un petit col, puis atteint Ouirgane, où se trouvent les salines du hameau, une curiosité de la région. Deux rivières se réunissent pour fermer l'assif Reghaya. Surplombant la rivière,«Ouirgane»est un village berbère au charme inégale. De cet endroit partent les randonnées vers le parc national du Toubkal. De Ouirgane, on pénètre dans des gorges de l'oued N'Fis, puis on franchit l'oued Agoundis, le col d'Ijoukak et, trois Km plus loin, on découvre sur la droite Talaat Yacoub, fief de la tribu Goundafa (d'ou le jardin Caïd Goundafi de Marrakech, rebaptisé en juin dernier «Mountazah Lalla Hasna»), qui dominait la région au XIXe siècle et contrôlait l'important passage de Tizi N'Test. Depuis le sentier de montagne, la vue embrasse la plaine du Souss en contrebas, plantée d'arganiers.

Tourisme: Monuments de Marrakech

Place Jamaa El Fena


La Place Jamaa El Fena est incontestablement le coeur battant de la cité. C'est une place à la fois paisible et grouillante de monde qui offre mille et une attractions aux curieux du monde entier, et, qui est livrée aux acrobates, aux charmeurs de serpents, aux conteurs et aux jongleurs tout au long de la journée, et parfois, tard dans la soirée durant les nuits chaudes de l'été. Cette place a été sacrée patrimoine mondial de l'oralité par l'Unesco, une exception mondiale.


La Koutoubia

Son minaret est un joyau de l'architecture musulmane. Cette tour domine, du haut de ses 77 mètres, la ville de Marrakech. Construite par la dynastie Almohade, elle n'a que deux rivales: la Giralda à Séville et la Tour Hassan à Rabat, toutes les deux d'ailleurs sont l'oeuvre des Almohades. La Koutoubia frappe le regard par la beauté de ses formes, qui ont été étudiées avec soin et élégance par d'habiles artisans passés maîtres dans le travail de la pierre. Elle est visible à plus de 25 km de la ville. C'est la Tour Eiffel Locale!


Jardin de la Menara

Le pavillon de la Ménara, qui est encore bien conservé, impressionne par ses dimensions, le silence qui y règne et sa très belle vue sur les sommets du Haut Atlas.


Jardins de l'Agdal

Ces jardins touchent au sud la zone du palais Dar El Mahkzen. Les premiers arbres ont été plantés au 12° siècle par les Almohades. La forme actuelle des jardins, ainsi que les murs d'enceinte ne datent que du 19° siècle. Les grenadiers, orangers et autres oliviers sont irrigués grâce à de nombreux réservoirs remplis de l'eau du haut atlas. Au bord du Es Sala, le plus grand des bassins d'eau se trouve le Dar el Hana, un palais avec une terrasse panoramique d'où l'on peut admirer la chaîne du haut Atlas au delà des jardins.


Jardins de la Majorelle

Le peintre et décorateur français Jacques Majorelle ( 1888 –1962) s'est installé à Marrakech en 1923 et s'y est fait construire la villa de ses rêves avec un jardin subtropical. Laissé à l'abandon durant des décennies, le jardin a été restauré par Yves Saint Laurent le célèbre couturier et offert à la commune de Marrakech.

La maison se trouve au milieu d'un jardin rempli de bougainvilliers, d'hibiscus, de fleurs de lotus et de nombreuses autres variétés d'arbres et de plantes, qui en font un ensemble aux couleurs magiques. L'atelier qui servait à Majorelle est à présent consacré à un musée d'art islamique.


Palais El Badii

"La merveille des merveilles", ce palais construit par le Sultan Saadien, Ahmed El Mansour Ed-Dahbi est considéré comme le joyau de l'époque et un modèle authentique d'équilibre, dont la beauté était chantée par les poètes. Le grand historien, Al Fechtali, a résumé la place qu'occupait ce palais parmi les palais mondiaux connus à l'époque, dans cette brève description: "Le Souverain Marocain a éclipsé les Omeyyades en Syrie, les Abbassides à Bagdad et les Fatimides en Egypte. Il a même dépassé les édifices des Rois Romains et des Rois de Perse".

Ce Monument grandiose a été édifié à la suite de la victoire, en 1578, du Sultan Ahmed El Mansour Dahbi sur l'armée portugaise, dans la bataille qui a transformé la carte géopolitique du monde à l'époque... bataille célèbre dans le monde occidentale sous le nom de "La bataille des Trois Rois". Nombreux sont les envoyés ou les artistes étrangers qui ont parlé de ce palais depuis son édification. Ils sont tous unanimes à le considérer comme la "merveille des merveilles".

Transformé souvent en champ de batailles acharnées (car il demeurait aux yeux de tous les prétendants au pouvoir le symbole de l'autorité : celui qui le prenait avait le pouvoir et celui qui le perdait, perdait le pouvoir). Ce palais, malgré les horreurs qui l'ont atteint et qui ont détruit la plupart de ses traces, impressionne toujours par sa grandeur.


Palais de la Bahia

Le palais de la Bahia, aux décorations superbes, dont la construction remonte au XIVème siècle, est, comme la plupart des palais arabes, doté de chambres richement décorées, et renferme de beaux jardins et de jolis patios.


Medersa Ben Youssef

Construite par le souverain mérinide, Abou El Hassan, au milieu de XIVème siècle, elle a été reconstruite, vers 1564, par le souverain Saadien, Moulay Abdallah. Cette école théologique, est considérée comme l'une des plus vastes du Maghreb, et, dispensait des cours de théologie à des étudiants venus de nombreux pays musulmans. C'est l'un des plus beaux monuments de Marrakech.


Murailles


D'une longueur de plus de 10 km, les murailles de la ville disposent de 202 tours carrées, de couleur rouge ocre. Elles ont été édifiées par le souverain Almoravide, Ali Ben Youssef, en 1126, et agrandies par ses successeurs. Ces murailles sont percées de très belles portes richement décorées.


Les Tombeaux Saadiens

Ils datent de l'époque du grand sultan Ahmed El Mansour (1578-1603), et renferment les restes des dignitaires de la dynastie des Saadiens. Longtemps emmurés, ils ne furent découverts qu'en 1917, et ne cessent, depuis, d'impressionner le visiteur par la beauté et la richesse de leur décoration.


Bab Doukkala

En franchissant les portes prestigieuses des remparts, la mosquée Bab Doukkala s'élève sur la ville. Elle est dominée par un fabuleux minaret portant un décor d'entrelacs sur fond vert.